Où faire son prêt/crédit frontalier ?

Un prêt/crédit frontalier est considéré comme une solution de financement très intéressante pour les personnes qui habitent en France et qui travaillent dans l’un des pays de la frontière. Cela pourrait être en Suisse, Espagne, Luxembourg, Belgique, Italie, Monaco, Allemagne ou en Andorre.

Ce type de crédit est généralement moins cher et très avantageux. Les personnes qui souscrivent un crédit frontalier ont l’avantage d’avoir un compte bancaire dans l’une des banques dans le pays où ils travaillent. Elles peuvent ainsi profiter de la concurrence entre les établissements bancaires en France et à l’extérieur et décrocher une meilleure offre de crédit.

Pour pouvoir souscrire un prêt frontalier, le demandeur de prêt français doit remplir certains conditions qui varient en fonction du pays où il travaille.

Les Français frontaliers, où peuvent-ils demander des crédits frontaliers ?

Les Français frontaliers travaillant en dehors de la France ont la chance de profiter des meilleures offres de crédit en souscrivant des prêts frontaliers dans des pays de l’Union européenne comme l’Allemagne, l’Espagne, le Luxembourg, la Belgique et la Suisse. Cela leur permettent de d’économiser sur les taux de change et profiter de la protection de la loi en la matière.

Les offres de prêts proposées par la Suisse sont souvent les plus intéressantes.

Avantages de la Belgique

Si vous habitez en France et vous travaillez en Belgique, vous pouvez profiter tous les avantages du crédit proposées aux emprunteurs locaux.

Pas besoin d’avoir la nationalité belge. Cela vous permet de souscrire des prêts hypothécaire pour les propriétaires, des crédits personnels ou encore demander un rachat de crédit et jouir d’un taux compétitif. Il est vivement recommandé de choisir une banque de renom afin d’éviter tout risque d’arnaque.

Et pour l’Espagne?

Ceux qui habitent aux portes de l’Espagne et veulent investir dans l’immobilier peuvent profiter des prêts hypothécaires à taux très bas fournis par les banques espagnoles. La garantie demandée est généralement l’hypothécaire sur le bien à acheter. Les intéressés sont appelés à bien s’informer sur le taux d’impôt à payer afin d’éviter les mauvaises surprises.

Les Français qui travaillent dans ce pays frontalier peuvent bénéficier d’un régime fiscal très avantageux et spécialement conçu pour eux. Pour pouvoir accéder aux offres bancaires proposées, ils n’ont qu’à déclarer l’ouverture de leur compte courant aux impôts. Le montant disponible peuvent atteindre les 200 000 euros selon le budget et les garanties de l’emprunteur.

Prêt/crédit frontalier au Luxembourg

Des banques luxembourgeoises comme Spuerkeess mettent à leur disposition des cartes de paiement premium haut de gamme pour effectuer vos virements sans frais.

Prêt/crédit frontalier Suisse: Détails

Les frontaliers français travaillant en Suisse doivent remplir certains critères pour avoir un avis favorable pour des prêts sur le territoire helvétique. Ils doivent obligatoirement décrocher un permis de travail suisse de type « G » de plus de 4 ans. De plus, le demandeur de prêt français ne doit pas avoir fait des incidents de paiement en Suisse,, ni d’interdiction bancaire en France.

Une garantie personnelle de paiement est aussi incontournable. Ceux qui remplissent ces conditions peuvent bénéficier de crédits à tempérament sans justificatifs de dépenses. En Andorre et en Italie, ils auront également la chance de dépenser leur argent sans avoir besoin d’apporter des justificatifs d’achat.

L’essentiel est de répondre aux conditions d’éligibilité à ces crédits. Pour un Français habitant sur la frontière avec l’Allemagne, un permis de travail de 3 ans suffit pour pouvoir bénéficier des offres bancaires en Allemagne.

(4)