CBD: La France, troisième pays fumeur d’Europe

Chez les plus de 18 ans, la prévalence du tabac est de 29% La France est le troisième pays fumeur d’Europe, après la Grèce et la Bulgarie. Qu’en est-il du CBD ?

Cependant, en termes de sensibilisation à la santé publique, de marketing et de prix de vente, la France est l’un des pays où les restrictions de fumer sont les plus strictes. La raison de cette différence peut aussi être la diversité des habitudes tabagiques des Français. Retour sur ces tendances françaises

CBD: Augmentation constante de la consommation

La France impose des mesures strictes sur le tabagisme, qui peuvent parfois être très réprimant. En effet, d’un autre côté, la marijuana est illégale dans sa version amusante. Cependant, cela n’exclut pas les données suivantes: Selon une étude menée par l’observatoire français des drogues l’année dernière, bien que 27% des personnes de plus de 18 ans fument quotidiennement, près de 9% consomment régulièrement de la marijuana.

Ce nombre et les prix de vente augmentent et ont explosé au cours de la dernière décennie. Ainsi, qu’il s’agisse de tabac ou de cannabis, la France est l’un des plus gros consommateurs au monde.

Envie de vous détendre? Attraction interdite? Il est difficile de décrire les raisons de ces tendances de consommation. Une autre tendance rend les services publics encore plus inquiétants: les consommateurs sont de plus en plus jeunes, commencent parfois à fumer du tabac à 13 ans et le cannabis à 15 ans.

Ennemi public n°1 : Fumer !

Bien sûr, certains mélanges avec de la nicotine ne se mélangent pas bien, qu’il s’agisse d’alcool, de marijuana ou d’autres substances. Mais les Français rien ne les arrêtent, pas même augmenter les prix, pour changer leurs habitudes.

En effet, l’une des principales décisions prises en France pour réduire la consommation du et les dérivés, est d’augmenter les prix.

Ainsi, entre 2000 et 2004, les prix ont augmenté de 39% et l’année suivante, ils ont augmenté d’environ 10% chaque année sans modifier la courbe de consommation.

Ces dernières années, le débat autour de la légalisation de la marijuana et du prix du tabac s’est naturellement relancé en France, ce qui est très naturel. Ce débat est d’autant plus important qu’il se concentre sur deux aspects du cannabis: le cannabis récréatif (prix élevés) et la commercialisation du cannabis non récréatif (comme le CBD).

D’un point de vue pédagogique, il est important de comprendre les informations de base sur l’utilisation, la culture et les effets de diverses formes de cannabis. Par conséquent, de nouveaux développements peuvent être attendus.

CBD: Développement possible

Dans certains pays, une législation qui favorise toutes les formes de vente de cannabis a eu un impact positif sur les modes de consommation. Mais ce n’est pas forcément ce à quoi on s’attend en France. En France, la décriminalisation s’accompagnera de nouvelles augmentations.

Dans un monde où la moitié des pays du monde ont de la marijuana illégale et du tabac très réglementé, la France s’est engagée dans un long chemin, qui doit se faire au niveau politique et public, mais aussi au niveau idéologique.

(4)